Nutanix Files Server

Avec le téra offert pour chaque cluster Nutanix, l’occasion de mettre en place ce serveur de fichiers distribués à la sauce Nutanix était trop tentante. Nous allons tester celui-ci histoire de voir s’il pourrait répondre à nos besoins pour une partie des profils d’utilisateurs VDI Xendesktop.

Voici les étapes pour le Setup :

Petit rappel des prérequis : avoir les sources à jour de “Files” qu’il suffit de prendre dans la partie “Update Software” de prism, une IP configurée dans “Cluster Details” pour la partie “ISCSI Data service IP” qui est forcément dans le même sous réseau que les CVMs et enfin, plusieurs IPs libres – idéalement sur 2 réseaux pour séparer les partages accessibles des utilisateurs du réseau de données des serveurs.

On débute la configuration avec le nom du futur serveur de fichiers distribués ainsi que le domaine auquel il appartiendra. Pour la volumétrie, on profite du téra offert. De même pour la configuration matérielle, on reste sur le setup minimum par défaut. Il devrait nous suffire pour débuter. L’intérêt de cette solution est qu’il est justement très facile d’ajouter des nœuds ou de changer la configuration matérielle en fonction des besoins par la suite.

On attaque ensuite la configuration IP visible par les clients. Le petit schéma aide à la compréhension. C’est la partie visible pour les clients. Je positionne les IPs dans le même réseau que mes files serveur Windows legacy.

L’interface est très claire, les IPs peuvent se suivre ou non. Il faut également indiquer les informations de DNS et NTP.

On passe ensuite à la configuration du réseau de données, il faut ici une IP par VM, plus une pour le cluster.

Nous avons besoin de configurer l’Active Directory, afin de pouvoir utiliser le SMB.

Dernier onglet récapitulatif avant la création des serveurs de fichiers. Ici, on peut directement mettre en place la protection par snapshot. Cette configuration peut être réalisée ou modifiée a posteriori.

Suivi de la création des machines.

Ensuite, j’ai créé manuellement tous les enregistrements DNS demandés, car je n’ai pas de compte autorisé pour mettre à jour de façon dynamique mon DNS.

Pour le Directory Service, pensez à utiliser un compte qui dispose a minima des droits pour ajouter une machine au domaine :

Si vous souhaitez ajouter des utilisateurs aux rôles “File Server Admin” et “Backup admin”, il suffit de passer par l’onglet “Manage Roles”.

La configuration des snapshots est très intuitive depuis l’onglet “Protect”. On y retrouve la protection granulaire des fichiers en mode self-service pour les utilisateurs, ainsi que les indications sur le RPO configuré et le nombre de snapshot conservé. En seconde partie, la restauration complète des serveurs de fichiers. Pour ma part, je l’avais déjà coché durant le setup.

Il reste les partages à configurer. Je sélectionne SMB, Distributed et Access Based Enumeration. Je n’ai pas besoin du Self-Service Restore pour ce partage. Si vous souhaitez utiliser la fonctionnalité “Partage distribué”, pensez à le configurer dès le départ. Sinon, il faudra créer un nouveau partage et migrer vos données. Cette configuration est justement utile pour les homedir et profils utilisateurs.

Après sa création, le partage est accessible et vous allez pouvoir mettre en place les permissions adéquates. Il est également possible de mettre en place des soft ou hard quota.

Les statistiques du partage sont directement visibles en dessous de celui-ci :

J’ai déployé “Files” sur 2 clusters AHV pour le moment. Les fonctionnalités sont équivalentes à ce que nous avions avec Windows. Les performances sont excellentes et le “Distributed Share” fonctionne bien pour nos VDIs – elles-même hébergées sur ces clusters. Prochainement, nous ajouterons des utilisateurs et des données. Les scale-up et scale-out aisés devraient nous permettre de maintenir un très bon niveau des performances.

À suivre…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments