Je suis finalement parti sur le modèle hybride, afin de sécuriser les composants web accessibles, sans pour autant avoir à certifier tous les hôtes ESXi. Ce qui aurait généré une énorme charge de travail sans réellement augmenter le niveau de sécurité, car ils sont tous dans un réseau isolé. Quant à l’autre mode, il était tout simplement inenvisageable d’un point de vue sécurité que le composant VMware Certificate Authority (VMCA) soit autorité de certification intermédiaire de l’organisation.

Si comme moi, vous rencontrez un petit problème pendant l’opération voilà ce qui pourrait vous dépanner.

Lire la suite de